Vincent Peirani « Living being II night walker »

Vendredi

3 mai 2019

Informations sur le concert

Lieu

Grand'Place de Tournai

Salle de concert

Magic Mirrors

Horaire

22h00

Tarifs

Pass Magic vendredi 16€

Site internet de l'artiste

Vincent Peirani est un jazzman. Et il maîtrise tout autant la world music, le classique, la chanson française ou le pop. Mais à l'écoute de son nouvel album, on reconnaît que Peirani a fait de l'accordéon un véritable instrument de rock. Sur « Night Walker », Peirani excelle avec un quintette parfaitement rodé, de fantastiques reprises de Led Zeppelin et un son incomparable tous styles confondus.

Début 2015, le « talent du siècle » (Fono Forum) publie sa première œuvre avec un nouveau quintette : « Living Being » qui est à la fois le nom de l'album et celui de son groupe composé d’Émile Parisien au saxophone, Tony Paeleman aux keyboards, Julien Herné à la basse et à la guitare électrique et Yoann Serra à la batterie. « Nous étions amis bien avant de jouer ensemble », déclare Peirani, né en 1980 à Nice. « Ce groupe est une affaire de famille. »

Cette famille un peu particulière vient d'enregistrer un deuxième album triomphal : « Living Being II – Night Walker ». « Déjà chez Led Zeppelin, il y avait cette numérotation : "Led Zeppelin I", "Led Zeppelin II", etc. Cela m'a plu. De plus, cet album signifie une sorte de mise à jour : nouvelle musique, nouvelle direction, nouvelle identité. »

Enregistré à Bruxelles en mars 2017 en quatre jours seulement, « Night Walker » présente un quintette encore plus puissant, encore plus radical dans la canalisation de son énergie. Le mixage avec l'ingénieur du son Boris Darley (Peirani : « On se serait cru dans un laboratoire musical ») a duré plusieurs mois, jusqu'à ce que le bon son soit trouvé. Tant dans le jazz que dans la pop, la combinaison des instruments est unique. Chez Living Being, tous les instruments mélodiques sont à pied d'égalité : le Fender Rhodes de Tony Paeleman, tantôt grondant, tantôt aérien, le saxo soprano clair d'Émile Parisien qu'il a cette fois préféré au saxo ténor, et bien entendu le merveilleux accordéon aux multiples facettes du leader qui, à l'inverse de l'album précédent, n'est pratiquement jamais mis en avant.

Quand Vincent Peirani dit que son groupe aimerait être un « Chamber Rock Music Orchestra », cela fait penser à du « Rock meets Classic » un peu pompeux. Living Being, cette bête de jazz, est tout le contraire. Un petit animal agile, qui se déplace avec une élégance réservée sur tous les terrains, sans jamais s'égarer, mais prêt à tout moment à se transformer en carnivore musclé. « Living Being II – Night Walker », l'album à la délicatesse la plus puissante de l'année, en est la preuve.

Line-up

  • Vincent Peirani : accordéon
  • Emile Parisien : saxophone
  • Tony Paeleman : Fender Rhodes
  • Julien Herné : basse
  • Yoann Serra : batterie
Une coproduction de
logo-maison-de-la-culture-tournai
In partnership with
logo-jaguar-belgique