Myles Sanko

Samedi

4 Mai 2019

Informations sur le concert

Lieu

Grand'Place de Tournai

Salle de concert

Magic Mirrors

Horaire

23h00

Tarifs

Pass Magic samedi 16€

Site internet de l'artiste

Amoureux très tôt de la musique soul, le chanteur natif du Ghana et qui a grandi au coeur de la campagne anglaise Myles Sanko a commencé sa carrière musicale en chantant et rappant aux côtés de DJs dans les boîtes de nuit. Par la suite, il a été le leader de groupes comme Bijoumiyo ou la machine à funk Speedometer. « Pour moi, la musique est la clé de la communication entre les personnes. Lorsque j’écris, que je joue et chante de la musique, je ne ressens pas le besoin de lui coller immédiatement l’étiquette ’jazz’ ou ’soul’, cela se fait très spontanément. » explique Myles. Un style inclassable, une émotion palpable et un rapport très direct avec le public, voilà ce qui lui permet de réunir dans sa musique à la fois le passé, le présent et l’avenir.

« Bien sûr, je suis inspiré par les sons des années soixante et soixante-dix venant de Detroit, Memphis ou Philadelphie. Mais j’ai grandi au milieu de la campagne anglaise. Nous n’avons vécu dans aucun ghetto ni rencontré de grands conflits sociaux. Néanmoins, lorsqu’on grandit et que l’on est issu d’un milieu mixte dans une société conservatrice, il faut développer une stratégie de survie. »

En 2013, Myles Sanko a autoproduit « Born In Black & White », son premier album. Ce dernier a reçu un accueil si chaleureux que le chanteur a su que quelque chose de spécial se passait : « Mes fans ont entièrement financé l’enregistrement de mon deuxième album Forever Dreaming via un crowdfunding.

C’était incroyable, même Gregory Porter m’a permis de participer à sa tournée et ses musiciens font désormais partie de ma famille. »

Avec Just Being Me, Myles Sanko revient à ses origines : « Cet album parle d’amour, d’espoir et de politique. Il y a une part de moi dans chaque morceau. Je me suis un peu éloigné de tout ce que j’avais fait depuis mes débuts pour explorer de nouveaux territoires »

L’histoire de la soul britannique se résume à la quête d’une identité à laquelle Myles Sanko ajoute aujourd’hui un nouveau chapitre. A travers leurs instrumentations riches et des arrangements finement ciselés, les onze compositions de Just Being Me transcendent les frontières stylistiques sans délaisser le frémissement, l’explosion sensible que l’on attend d’un album de soul.

Line up

Une coproduction de
logo-maison-de-la-culture-tournai
In partnership with
logo-jaguar-belgique