fbpx

Le chant des mots, quand le jazz accueille la poésie !

Vendredi

1er mai 2020

Informations sur le spectacle

Lieu

Maison des associations et de l'évènementiel

Salle de concert

Auditoire

Horaire

14h00

Tarifs

GRATUIT

Billeterie

Néant

Jean-Louis Cousseau et Stephane Tsapis présente :

"Le chant des mots", quand le jazz accueille la poésie !

L'envie de partager avec le public du Tournai Jazz Festival la voix de Jean-Louis Cousseau et la musique du piano a germé sous la voûte de pierres d'une charmante chapelle dans la campagne audomaroise lors du dernier festival de jazz à Saint-Omer en juillet 2019.  La rencontre a été de suite chaleureuse.  Il restait à laisser les agendas décider quel pianiste disposerait de la plage horaire pour le rejoindre au détour de ses textes. Stéphane Tsapis n'a pas hésité du tout. Il affectionne particulièrement exercer ses doigts à la poésie du clavier. Une double première pour cette édition 2020 : le chant des mots au cœur du festival, leur rencontre inédite à ce jour.

 

Stéphane TSAPIS

Compositeur, pianiste et voyageur passionné, Stéphane Tsapis travaille depuis longtemps en construisant des ponts entre ses racines méditerranéennes et cette porte du monde que représente le Paris multiculturel dans lequel il a grandi. Le trio
avec Marc Buronfosse et Arnaud Biscay existe depuis 2015, avec leur album « Border Lines » ils ont posé leurs valises en Roumanie et en Grèce en passant par la Colombie, le Japon, le Mexique et le Tadjikistan, parfois un peu aussi en France...

Dans l’album « Mataroa » du groupe Kaïmaki dont il était le leader, Stéphane Tsapis avait fait la part belle aux voix parlées, celle de son père en l’occurrence qui racontait l’exil des grecs de la guerre civile. Avec le Tsapis volant, nouvel opus sorti en 2019 chez Cristal records, il s’agit de faire se rencontrer le piano oriental, instrument unique au son si particulier, et des voix féminines du monde entier. Une sorte de rétrospective musicale des collaborations artistiques de ces dernières années.

Jean-Louis COUSSEAU

Comédien depuis 1979, metteur en scène depuis 1986, auteur depuis 1999, il a mis une bonne vingtaine de spectacles en scène et joué au théâtre dans une quarantaine de productions, dont une quinzaine dans le cadre de la Cie Quelqu’unS qu’il co-dirige avec Isabelle C.LORIDAN.

Côté musique, il chante et joue de plusieurs flûtes, avec une prédilection pour la flûte traversière. Il a conçu et enregistré la musique de scène du spectacle Au contraire même.

À l’occasion de La Folle Journée, il a eu le plaisir de travailler à quatre reprises comme comédien (2012, 2013, 2014 et 2016) avec l’ensemble orchestral de la Roche-sur-Yon(direction : Ludovic POTIÉ) sur L’Histoire du Soldat, Les Mariés de la Tour Eiffel, The Plow That Broke The Plains et le Carnaval des animaux, collaboration renouvelée en 2019 pour Lettre des îles Baladar de Michèle Reverdy, sur un texte de Jacques Prévert.
En 2018, l’Ensemble Erwin List fait à son tour appel à lui pour être récitant dans une adaptation originale de l’Arlésienne de Bizet. Enfin, cette même année, avec le pianiste de jazz Armel Dupas, directeur musical du spectacle Les papillons de nuit rêvent aussi qu’il a consacré à la grande mécène et amie de nombreux jazzmen Pannonica de Koenigswarter, il constitue un duo dans l’esprit jazz qui se consacre à l’improvisation autour de textes poétiques de sa plume.

Ce spectacle vous est offert par l'Atelier Deplasse Piano S.R.L.Résultat de recherche d'images pour "atelier deplasse"

 

Une coproduction de
logo-maison-de-la-culture-tournai
Avec le soutien de
logo-tournai
In partnership with
logo-jaguar-belgique
Retour haut de page