Un cours particulier avec Manu Katché et Ibrahim Maalouf

TOURNAI – Un «master class» est un cours de musique.Le 26 janvier, le trompettiste fameux Ibrahim Maalouf donnera quelques trucs.

Qui n’a jamais rêvé d’approcher une vedette de près, d’un peu converser avec elle, et de lui demander quelques conseils ?

Dans le cadre du deuxième Tournai Jazz Festival, qui se tiendra les 25 et 26 janvier, deux stars ont accepté de rencontrer des musiciens en devenir. La première, pour partager un peu de son savoir-faire. La seconde, pour une rencontre d’une demi-heure avec une quinzaine de jeunes ados du conservatoire de Tournai.

« Une grande partie de plaisir »

Le batteur Manu Katché, qui sort d’une tournée mondiale avec Peter Gabriel et qui vient de sortir un nouvel album (Tournai sera le troisième au monde à pouvoir le découvrir sur scène), n’était pas disponible pour une master class. Mais il a bien voulu libérer une demi-heure de son temps, juste avant son concert prévu le samedi 26, à 18 h 30.

Quant à Ibrahim Maalouf, qui sera l’attraction principale du 2e Tournai Jazz Festival, où il finira sa tournée «Diagnostic», il donnera donc un cours à une cinquantaine de trompettistes au moins débutants confirmés, également le 26 janvier, de 13 à 16 h, dans la salle des concerts du conservatoire, place Reine Astrid.

Les places sont limitées et on demande de réserver pour le 15 décembre. Le prix est de 35 € mais l’inscription donnera accès à l’ensemble des concerts du jour. Des fiches d’inscription sont disponibles dans les nombreuses fanfares et harmonies de la région ainsi que sur le site internet du festival.

«Nous avons déjà enregistré une dizaine de demandes, dont certaines en provenance de Paris et même du sud de la France, nous disait Geoffrey Bernard, la semaine dernière. Il serait dommage que les trompettistes du Tournaisis ne profitent pas de cette opportunité. Ibrahim Maalouf est un musicien de renommée internationale, qui reste disponible malgré sa notoriété. Il est le seul trompettiste au monde à pratiquer le quart de ton, grâce à un quatrième piston, une technique inventée par son père Nassim, un Libanais, ce qui donne ce son oriental.»

Le master class se déroulera en deux parties. Une première plutôt théorique, durant laquelle l’artiste va parler de lui et de sa technique. Une seconde au cours de laquelle Ibrahim Maalouf fera faire quelques petits exercices et partagera quelques petits trucs, quelques petits secrets. «Une grande partie de plaisir» annonce Geoffrey Bernard.

Pourquoi organiser un master class ? «Notre volonté est de développer le festival au-delà des concerts pour sensibiliser les gens au jazz,répond-il. Nous poursuivons ainsi notre partenariat avec les Jeunesses musicales et avons l’intention d’en développer d’autres, avec le conservatoire, par exemple.»

 

François Descy (Vers l’Avenir – 05/12/12)

Tournai Jazz Jukebox

Nos sponsors/partenaires

Logo footer Maison de la culture
Logo footer Fiftyone
Logo footer Fédération Wallonie Bruxelles
Logo footer Wallonie
Logo footer Tournai
Logo footer Sabam
Logo footer Artemia
Logo footer Notélé
Logo footer Grafdesign
Logo footer La première
Logo footer Musiq3
Logo footer Fnac
Logo footer L'avenir
Logo footer Proximag
Logo footer Winforlife
Logo footer CFAT
Logo footer Conservatoire de Tournai
Logo footer Fonds Claire et Michel Lemay
Logo Brasserie Dubuisson
Logo footer Foyer Socioculturel d'Antoing
Logo footer Jaguar Tournai
Logo footer Si jamais
Logo footer Landrover Tournai
Logo footer Magic Mirrors
Logo footer Mediakod
Mediakod Copyright Tournai Jazz asbl 2017