Ulf Wakenius – Leonardo Corradi – Tony Match : « Tribute To Wes Montgomery »

ulf-wakenius-01

Ulf Wakenius

Le guitariste vagabond…

Biographie

Ulf Wakenius a tenu pendant 10 ans, entre 1997 et 2007, l’une des places les plus prestigieuses pour un jazzman, comme guitariste du légendaire quartet d’Oscar Peterson. Ses prédécesseurs furent aussi fabuleux que Barney Kessel, Herb Ellis et Joe Pass. Il a accompagné le pianiste un peu partout dans le monde dans des endroits aussi renommés que le Carnegie Hall, Hollywood Bowl, Blue Note, et avant la disparition d’Oscar Peterson, à guichets fermés au Royal Albert Hall, Chicago Symphony Hall, Palais des Congrès, Wiener Konzerthaus, Massey Hall, Teatro Colon-Buenos Aires, Stravinski Hall-Montreaux et Tokyo International Forum Hall. Son concert avec Oscar Peterson au Festival de Monterey 2006 a été filmé par Clint Eastwood. En 2003, il a formé un superbe duo avec Pat Metheny au Baltica Jazz en Allemagne, un concert diffusé en direct sur la télévision allemande. Sa dernière sortie d’album était un hommage à la musique d’E.S.T (Love is real, ACT 2008), enregistré quelques mois avant la disparition d’Esbjorn Svensson. Quelque temps auparavant, il avait publié Notes from the Heart (ACT, 2005), jouant la musique de Keith Jarret à la guitare. Il a joué et enregistré avec le who’s who du monde du jazz . Deux albums pour le label Terlac avec le grand contrabasiste Ray Brown : Seven steps to heaven qui est devenu numéro un dans les charts US, et Summertime, qui a été élu l’un des dix meilleurs albums de l’année 1998 aux Etats-Unis. Il est aussi parti en tournée avec ses propres groupes en invitant Mike Brecker, Ray Brown, Joey Calderazzo. Le commencement : Ulf Wakenius est né à Halmstad en Suède le 16 avril 1958. Il commence par jouer de la guitare à l’âge de 11 ans, inspiré par d’autres guitaristes dans le voisinage de la nouvelle ville qu’il habite : Göteborg. Après avoir commencé la guitare il ne s’est plus jamais arrêté. Au départ, il est inspiré par les virtuoses du blues électrique mais il se tourne rapidement vers une orientation plus jazz. John Mc Laughlin devient son nouveau héros. (John Mc Laughlin écrira plus tard quelques lignes pour l’un de ses albums en solo). A l’âge de 17 ans, Ulf Wakenius est déjà bien installé comme musicien de jazz jouant dans divers groupes suédois. Durant les années qui suivent il fait plusieurs tournées européennes. Au début des années 80, il fonde le duo Guitars Unlimited avec Peter Almqvist. Ils font des tournées dans le monde et des apparitions fréquentes à la télévision suédoise. Le pic de leur >carrière est un concert au Melody Grand Prix 1985, un évènement historique regardé par 600 millions de personnes (probablement l’audience la plus large qu’un duo de jazz n’est jamais eu). Dans le milieu des années 80, Ulf Wakenius a l’opportunité d’enregistrer un album solo à Rio de Janeiro au Brésil. Il a la chance de pouvoir réunir des musiciens de talents tels que Sivuca, Luizao, Paolo Braga (Elis Regina), Nico Assumpcao (Milton Nascimento), entre autres. L’enregistrement devient un hit en Suède avec une diffusion considérable. Cette aventure est le Début d’une grande histoire d’amour avec la culture brésilienne. Plus tard il retournera au Brésil avec Oscar Peterson pour jouer devant 35 000 personnes à Sao Paolo. A la fin des années 80 Ulf Wakenius commence à jouer avec le contrebassiste danois Niels Henning Orsted Pedersen. Leur collaboration est très fructueuse, avec des concerts à travers le monde, plusieurs enregistrements. Ils jouent même pour le président des Etats-Unis de l’époque, Bill Clinton, et de nombreuses émissions de télévision. Au début des années 90 Ulf travaille sur divers projets avec des musiciens américains et européens de premier plan. Il participe au groupe Graffiti formé avec la section rythmique de John Scofield : Dennis Chambers, Gary Grainger Haakon Graf. Ils font des tournées aux USA et en Europe et enregistre un CD très bien accueilli. Il commence aussi une collaboration avec l’icône de la contrebasse Ray Brown. Ulf Wakenius a enregistré 10 albums en tant que leader et de nombreux albums comme accompagnateur avec des légendes du jazz.

Leonardo Corradi

Un des plus jeunes et talentueux organiste de la scène européenne tout simplement considéré comme une étoile montante et le futur du B3 ! Cet italien ayant tout juste 23 ans a déjà partagé la scène avec Antonio Sanchez, Dave Liebman, Rick Margitza, Kurt Rosenwinckel, Fred Wesley, Pee Wee Ellis juste pour en nommer quelques-uns. Elu meilleur joueur Hammond en 2010 par le magazine JAZZIT ITALIA), Leonardo Corradi a rencontré Jimmy Smith sur scène il y a huit ans, seulement six mois avant sa mort. Toucher par le maître Leonardo Corradi va dédier sa vie à l’orgue dès l’âge de 15ans il est habité par le son, le swing de Jimmy Smith. A 19 ans il enregistre son premier album avec le fabuleux guitariste Peter Bernstein.  Fred Wesley dit de lui » Un Jimmy Smith sous steroïdes ». Le nouveau projet avec Ulf Wakenius ne vient que confirmer le talent prometteur !

Tony Match

Tony Match est un batteur français, Directeur Musical & Producteur de musique. Depuis plus quinze ans, il a travaillé avec la crème des musiciens de jazz de renommée mondiale, à la fois en tant que producteur de musique ou musicien et directeur musical. De Fred Wesley, Pee Wee Ellis, Paul Jackson le Headhunter, Richard Galliano à Rick Margitza, Tony est impliqué dans de nombreux projets impliquant jazz, soul et funk des icônes telles que Kurt Elling, Charlie Haden, Ernie Watts et Gonzalo Rubalcaba. Il a joué avec Omar, Randy Brecker, Lionel Loueke, Ulf Wakenius, Danilo Rea…, composé avec Flora Purim juste pour en nommer quelques uns … Il forme avec Fed Wesley un nouveau groupe intitulé Generations qui tourne à travers le monde depuis les deux dernières années. Tony match a composé produit et mixé plus de deux cents pistes sur les grands et principaux labels indépendants, dont l’album pour Deutsche Grammophon, Universal.

Tournai Jazz Jukebox

Nos sponsors/partenaires

Logo footer Maison de la culture
Logo footer Fiftyone
Logo footer Fédération Wallonie Bruxelles
Logo footer Wallonie
Logo footer Tournai
Logo footer Sabam
Logo footer Artemia
Logo footer Notélé
Logo footer Grafdesign
Logo footer La première
Logo footer Musiq3
Logo footer Fnac
Logo footer L'avenir
Logo footer Proximag
Logo footer Winforlife
Logo footer CFAT
Logo footer Conservatoire de Tournai
Logo footer Fonds Claire et Michel Lemay
Logo Brasserie Dubuisson
Logo footer Foyer Socioculturel d'Antoing
Logo footer Jaguar Tournai
Logo footer Si jamais
Logo footer Landrover Tournai
Logo footer Magic Mirrors
Logo footer Mediakod
Mediakod Copyright Tournai Jazz asbl 2017